Association canadienne des juristes-traducteurs

Bourse Gabriel-Kucharski

 

L’ACJT a contribué à la création de la Bourse Gabriel-Kucharski, la première bourse d’excellence en traduction juridique au Canada, offerte chaque année à l’Université de Montréal.

Ce fonds est créé afin de reconnaître l’excellence, l’intérêt et la motivation des étudiants inscrits au programme de traduction de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal. Les donateurs désirent honorer la mémoire de M. Gabriel Kucharski, traducteur juridique, l’un des pionniers de la traduction dans le domaine des valeurs mobilières au Québec. Après l’obtention de son baccalauréat en traduction de l’Université de Montréal, M. Kucharski fut embauché par un grand cabinet d’avocats montréalais auquel il demeura fidèle toute sa carrière.

Les critères suivants sont pris en compte lors de la sélection des candidats :
- la qualité du dossier académique;
- un intérêt marqué pour la traduction juridique ou technique;
- les besoins financiers.
 
Pour obtenir des précisions ou pour faire un don, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://ling-trad.umontreal.ca/departement/soutenir-le-departement/bourse-gabriel-kucharski/

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Liste des étudiants de l'Université de Montréal récipiendaires de la bourse Gabriel-Kucharski

Danaëlle Gagnon (2016)

 

Olivier Gadoua (2015)

Étudiant à temps plein au D.É.S.S. en traduction de l’Université de Montréal, Olivier Gadoua est le fier récipiendaire 2015 de la bourse Gabriel-Kucharski. Après cinq années d’expérience acquise notamment en droit du travail, cet avocat de formation a décidé de retourner aux études avec l’objectif de se spécialiser dans la traduction juridique. Animé par une grande curiosité, Olivier s’intéresse aux langues, à la traduction et à la linguistique depuis plusieurs années. Ce titulaire de diplômes de droit civil et de common law de l’Université McGill (2009) possède également un baccalauréat ès arts en sciences politiques et études russes (2005), de même qu’une mineure en langue arabe (2009) de cette même université. Olivier est trilingue français, anglais, russe, en plus d’avoir une bonne connaissance de la langue arabe. À l’évidence, la traduction juridique est un domaine où convergent ses passions, ses expériences, ses connaissances et ses formations. 

  • Julie Desrochers (2014)
  • Geneviève Landry (2013)
  • Hélène Bourget (2012)
  • Érika Morel (2011)
  • Gabriel Bernier-Colborne (2010)
  • Nicole Sirois (2009)
Solution Web PME, propulsé par Megavolt